Recording Noise Atmospheric


 

  

  
 
 

 

 



Recording my echoes in CW with 5W

Recording Long Delay Echo (LDE) with US5D

Recording Long Delay Echo (LDE) with KD4FNI


Recording F4FPG - Echo phony distance 100Kms

Recording F6BXQ - Echo phony distance 200Kms

Recording - L.D.E Sending letter E in CW- Triple echoes 401ms - slow reading

My recording - L.D.E echoes with 5W


Recording - L.D.E - slow reading 5W

Graphic analysis

 

Recording - L.D.E sending letter E in CW- Triple echoes at 401ms - original recording

Plusieurs hypothèses peuvent être à l’origine de nos observations.

Quelques-unes d’entre elles :

- Les signaux pénétreraient la partie haute de l’ionosphère avant d’être canalisés dans la magnétosphère, piégés, ils subiraient alors de multiples réflexions à une distance de plusieurs
rayons de la terre avant de retomber.
L’activité solaire et les éjections de plasma joueraient un rôle capital en entrant dans la magnétosphère interagissant avec elle par le biais du vent solaire.

- La seconde théorie la plus populaire actuellement est que les signaux radio seraient emprisonnés et guidées au travers de deux couches ionisées de notre ionosphère "conduit de propagation",
avant de retomber dans les couches inférieures de notre atmosphère.

Les retards de diffusion compris entre 100 et 400ms que certains d’entre nous ont pu observer en écoutant leur propres signaux ou ceux de leurs correspondants ne sont pas à proprement
parlé du L.D.E, qui fait état en général de retard de diffusion pouvant aller jusqu'à 10 secondes voir plus.

Quoi qu’il en soit, ce phénomène n’a pas trouvé de véritables explications, Il reste néanmoins un sujet passionnant pour une station expérimentale.

Bonne écoute et bonne chance.